WhatsApp-Image-2024-02-02-at-15-07-45

expérience tunon avec emma

L’École Internationale Tunon de Rennes est ravie de pouvoir vous partager un retour sur expérience d’Emma, une étudiante en 1ère Bachelor Tunon

En stage chez Alexandra VINCENS, fondatrice de Petit Point de Tout, elle nous raconte : 

« J’ai trouvé un stage chez une wedding planneuse située à Rennes. Elle a créé son entreprise depuis maintenant 7ans et elle travaille actuellement à domicile. À long therme elle souhaite ouvrir une boutique et embaucher quelqu’un » 

 

Quelles sont tes missions chez petit point de tout ? 

« Honnêtement c’est cool parce que j’apprends pleins de choses. Depuis que je suis arrivé j’ai pu visiter des salles de mariage, mettre à jour le site internet, créer des visuels pour la communication… J’ai aussi vu des aspects que je ne connaissais pas comme faire une déclaration de TVA. Ce que j’aime bien c’est la réalisation de mood board aussi, pour les futurs mariés. Et prochainement je vais réaliser des goodies pour la marque. » 

 

Quel est ton avis général sur ton stage et qu’est-ce que tu en retire pour l’instant ? 

« Pour le moment j’aime bien, je suis contente de mon stage et de mes missions, en plus ma tutrice m’offre une certaine autonomie tout en prenant du temps pour moi. Au départ, ça ne m’intéressait pas plus que ça, mais avec le temps je suis devenu plus curieuse, et ça m’a ouvert les yeux sur le monde du travail

Je me rends compte de la charge de travail de ma tutrice. Dans le milieu professionnel je constate qu’il est important d’être organiser, s’adapter à la clientèle, savoir comment parler avec eux. Il faut aussi être rigoureux. »

 

Qu’est-ce le stage représente pour toi et est-ce que c’était un choix de rester en France ?

« Je trouve ça intéressant de commencer par une période de stage. Comme le délai est court et que je débute c’est mieux pour découvrir. Pour moi c’est une véritable immersion dans le monde du travail. J’aime bien découvrir, je pense que pour la 2ème année je changerais de secteur pour m’ouvrir d’autres portes. 

Et oui, c’était un choix de rester en France pour découvrir d’abord ce qui se fait dans notre pays. Pour me faire une première expérience dans le milieu de l’évènementiel, j’ai trouvé judicieux de rester ici, surtout pour un stage de deux mois. Je vais pouvoir découvrir le milieu dans le contexte français et dans le futur le découvrir à l’internationale. »

Faire un stage en événementiel vous intéresse ? 

Rejoins nous

visuel
visuel
visuel