Bilan d'une enseignante en aérien après 6 semaines de confinement - Actualités - Tunon
fezbot2000-hkwsqeol7us-unsplash-0

Bilan d'une enseignante en aérien après 6 semaines de confinement

Madame Deletang, intervenante en aérien au sein de l'Ecole Tunon Bordeaux nous adresse son bilan après 6 semaines de confinement :

Comme toute la France, nous gérons cette période compliquée, inédite, stressante, mais qui nous oblige à être innovants : le confinement.

J’enseigne à l’Ecole Internationale Tunon de Bordeaux sur un secteur particulièrement impacté par l’actualité : L’Aérien. Nous préparons nos élèves à rentrer dans ce domaine qui les fait rêver et à l’obtention du CCA (Cabin Crew Attestation), diplôme incontournable, règlementé par la DGAC. La finalité : former nos élèves à devenir Hôtesses de l’Air ou Stewards.

Confinement oblige, les cours continuent en Visio, avec un outil déployé par la Direction … et Microsoft : Teams. Très concrètement, les connexions aux cours sont programmées et nos élèves viennent retrouver leur enseignant au jour et à l’heure planifiés. Les premiers cours étaient surprenants : le silence ! Sans doute la chose la plus déstabilisante à laquelle l’enseignant est confronté (et peu habitué). Puis l’habitude s’installe, les prises de paroles et les questions, au début hésitantes, se multiplient. L’intérêt et la participation sont là : c’est gagné !

Il me faut enseigner … et rassurer : le secteur est impacté, oui, mais cette parenthèse ne marquera pas la fin de l’aéronautique, des voyages … et des métiers qui s’y rattachent. Nous avons déjà connu des grandes crises (Choc pétrolier, grippe aviaire, …) Le retour a été marqué par une reprise des activités, et le voyage, dès qu’il sera autorisé, restera, je n’en doute pas, le défoulement le plus prisé après ce long confinement ! Le besoin d’évasion est déjà là : il ne manque plus que le OK (symbole que le voyage est effectif) A ce moment-là il leur faudra être prêts, diplôme en poche, présentation et savoir-être irréprochables, bref, de vrais PNC (Personnel Navigant Commerciaux). Alors, on ne lâche rien et on avance !

Si je devais faire un bilan après ces 6 semaines de cours en Visio, il serait positif : Les élèves les plus impliqués apprécient de ne pas être dérangés, les lunaires sont contents de sortir de leur isolement, en retrouvant un semblant de normalité par l’entremise des cours, la grande majorité est surprise de s’apercevoir que la continuité est assurée. Ils ont vite intégré que cette nouvelle forme d’enseignement comportait un atout majeur : à la fin du cours, leur intervenant ne partait pas … et cette nouvelle disponibilité leur convient parfois trop bien. Les absences sont rares, et aucune plainte sur le procédé.

Autre atout de la chose : les intervenants ont acquis une connaissance sur les outils informatiques, parfois dans la douleur, mais toujours dans la bonne humeur. Ils ont pu compter sur la bienveillances des élèves amusés par les hésitations de leurs « profs débutants » (On ne s’improvise pas « Geek » !) Demain, ce sont les examens : Le stress des élèves que nous observons tous les ans à cette époque, se rajoute à la nouveauté. Pas de panique : ils sauront faire et nous leur porterons le même regard bienveillant que celui qu’ils nous ont offert …

Plus d'infos sur la formation hôtesses de l'air, la formation d'agent d'escale en alternance et l'école de tourisme